Où on annonce la couleur...

Depuis un mois déjà l'affiche annonçant cette soirée avait été mise en bonne place dans l'Etablissement.

Où on invite les amis...

Où on snobe la météo

Vu la menace de pluie, la fête initialement prévue dans le parc du Château a été déplacée par la direction et les organisateurs à la salle de fête de Molières Cavaillac.

Très bonne initiative car il a effectivement plu dans la soirée.

Où on prend l'apéro...

Allez Tonton, Viens goûter le punch de Ludo !

Où Mr Neuville engage...

et marque le premier essai !...

***

Alors donc, Mr Bouschet, une page se tourne... et quelle page !.. ce serait plutôt un cahier... et quel cahier !.. plutôt un livre ! D’ailleurs maintenant que vous avez le temps vous devriez l’écrire : “Ma vie au Castelet”. Quel beau titre !...

Trêve de plaisanteries, vous voilà donc à la veille d’un temps nouveau. Comme chacun, je vous souhaite une bonne et longue retraite qui, je sais, sera active et pleine.

Collaborateur depuis 18 ans, vous m’avez toujours montré une fidélité à la structure et surtout à un certain sens de l’approche de la prise en charge.

Vous avez connu l’évolution de l’Institution depuis son début ou presque, vous en avez suivi tous les méandres, toutes les difficultés. Votre connaissance des situations vécues au fil des ans a fait de vous une mémoire institutionnelle vivante sur laquelle il était pratique de s’appuyer.

Très sincèrement, je pense que ce sont vos qualités d’homme qui nous ont d’abord aidé dans l’évolution institutionnelle.

En effet, plus que tous les discours et toutes les formations que vous avez pu faire, vos qualités de cœur et le respect que vous avez toujours eu vis-à-vis du personnel et des résidents ont servi de repère dans l’évolution souvent chaotique du Castelet.

Parfois bougon, parfois marginal, souvent enthousiaste, beaucoup participatif, vous avez été pour moi, un collaborateur qui a compté et, même si je ne le faisais pas toujours voir, je savais que je pouvais m’appuyer sur vous.

Je ne veux pas terminer sans vous exprimer de tout cœur tous mes remerciements pour cette longue collaboration.

Je vais lever mon verre tout à l’heure à votre santé, à votre retraite et je me ferai l’interprète de tout le monde pour vous dire non pas « Au revoir » mais «À bientôt ». Car, il va s’en dire que la porte du Castelet vous est et vous sera toujours ouverte, et que sûrement nous aurons à vous solliciter quelquefois… Eu égard à votre réel talent de dessinateur, je n’hésiterai pas à vous interpeller à ce niveau.

Voilà, j’en arrête là, n’étant pas très doué de nature pour ce genre d’exercice.

J’ai écrit ce petit mot d’un seul trait. Il a l’accent du cœur soyez en sûr.

Que votre retraite vous soit douce et heureuse et comme je l’ai dit tout à l’heure : « À bientôt ! »

Où on pousse la chansonnette



Ce n'était pas les "Edwin Hawkins Singers"... (d'ailleurs il n'y avait pas de noirs !!! Enfin pas encore ! On était en début de soirée)...

Mais pour un "Happy Day", c'était un sacré "Happy Day" !!!!.

Où Jojo me remue les tripes

"René je te remercie de nous avoir appris à lire, à écrire, à compter quand à l'I.M.E. tu nous faisais la classe. Et de nous avoir fait grandir."

Venant de toi mon Jojo, mon Piantou, mon Italiano, cette dédicace me va droit au coeur !...

Mais dis leur bien aussi que ce n'est pas moi qui t'ai appris à râler !

Où Katy en remet une couche

Merci Katy ! Tu as une excellente mémoire !

Le banjo est sur l'armoire, pas mal déglingué et je ne suis pas sûr que je saurais encore en jouer. La valise rouge de magie à depuis longtemps disparu de la circulation. Quand au Théâtre d'ombres c'était en effet tout un chantier de préparations et de répétitions !... Te souviens-tu que notre dernier spectacle - après plus d'un mois de préparations - n'a jamais été joué car le jour de la fête de Noel, pour la représentation aux parents, il neigeait !

Où le facteur est passé !...

Car la boite à lettres était bien bourrée...










Et rené avait la larmette à l'oeil !...

Où les cadeaux pleuvent




Et d'abord "l'arbre digital" !... Pas un seul résident ne manque à l'appel ! Chacun a laissé son empreinte !













Où Michel joue à l'araignée















Les tableaux de fils tendus - souvenir de l'I.M.E. - ont toujours passionné l'artiste de la tournée !

Où Martine est Maya l'abeille

Plein de bougies en pure cire d'abeilles !.... De quoi faire la nique à E.D.F. !!!

Où Sylviane livre des fleurs









Ça change des livraisons de pains, croissants, gâteaux et fouaces n'est-ce pas !?

Où on pense a mon confort

Les résidents du Service de Suite - bien conseillés par Martine - pensent à mes petits pieds sensibles !

Où on décore ma terrasse

Où on agrémente mon salon

Où on souhaite que j'écrive

Pas sûr que j'écrive beaucoup, mais on peut aussi dessiner avec ces beaux stylos !...

Où on pense à mon esprit















10 magnifiques albums :

- Les pétanqueurs
- Les informaticiens
- Tintin au pays des soviets (l'original !)
- Le petit Spirou ( Tu ne s'ra jamais grand ! )
- Obélix et Compagnie
- Astérix chez les belges
- Le domaine des Dieux
- Le ciel lui tombe sur la tête
- Casting prod' ....... pour me préparer à présenter la Star ac' ;-)

Sans oublier....

- Le guide de la retraite en BD

Où on soigne mes oreilles

L'intégrale de BRASSENS.

Un magnifique cadeau de la direction du CASTELET... qui va peut-être me redonner envie de reprendre ma guitare !?

Où çà chlorophylle encore !

Où ça pique de bonheur !

Où le Service de Suite récidive


"Il restait 4 sous"... m'a dit je ne sais plus qui !?

Alors les externes du Service de Suite ont investi dans un tout petit lierre.....

Qui deviendra grand !!!

Où on m'offre la paix en pot !

Où je me prends pour Hidalgo !















Merci Marie Claire pour cette belle assiette décorative.

Viva Espagna ! Olé !

Où les "Miss" me charrient

Les "Miss" de la compta-secrétariat ont voulu marquer le coup, et je ne serais pas étonné que Mr Neuville soit partie prenante du gag !

J'ai porté des centaines de milliers d'euros à la banque dans cette "saquette". Les billets ça allait encore, mais je ne vous dis pas la monnaie ! C'est lourd la feraille !!!... LOOOOOURD !

Voila un cadeau original qui va trouver une place de choix dans mon bureau, ne serait-ce que pour le souvenir !

PS : plutôt que des photocopies couleurs de billets, vous auriez pu mettre des vrais euros ! Ça ne me dérangeait pas !

Où elle se font pardonner

Trois superbes petites tasses à café pour un grand amateur comme moi, et qui ont pour nom

- Marie-Christine et Milène (il fallait bien 2 prénoms pour une tasse comme ça !)
- Monique
- Gaelle

De quoi penser à elles, mais elles peuvent aussi en préparer au Castelet. Je passerai le boire ! C'est sûr !!!

Où j'en tombe sur le cul !...

Point d'orgue de tous ces cadeaux, cette surperbe table graphique pro, offerte par le personnel du Castelet et le Comité d'Entreprise de l'Etablissement !

Je ne trouve pas les mots pour vous remercier d'un tel cadeau !..... C'est magnifique !!!!

Déjà que j'avais tendance à me coucher très tard pour gribouiller et alimenter mes sites et les revues WEB qui exposent mes dessins, j'ai bien peur de devenir un vrai noctambule !!!!

Où tout le personnel signe

Je reconnais bien mon petit ventre replet, mais qui sont les deux charmantes jeunes filles !?

Veulent pas mon @mail ?

Où il y a des anciens...

Merci à Chantal Cottin pour ces deux superbes livres....

Merci aussi à ceux du Castelet (déjà retraités ou encore en poste) qui ont voulu rester anonymes, mais qui sont passés à la maison pour m'offrir leur amitié et d'autres cadeaux somptueux : Vins millésimés, matériel d'optique, stylo feutre à dessin, livres et BD, etc, etc, etc...

Où le facteur est passé au Foyer !
























































                                                                                                     Dominique de Tarascon : "je suis le gardien du château du Roi René"...